L’affiche de Cordouan est disponible !

L’affiche de la partition graphique de musique contextuelle de « Cordouan, le Roi des Phare, le Phare des Rois » du compositeur Marc Vogler est désormais disponible en affiche décorative !

Cette œuvre a été spécialement créée pour la candidature du phare de Cordouan au Patrimoine Mondial de l’Unesco (lien vers l’événement). La partition – unique – que les musiciens ont jouée dans le phare se décline maintenant en une affiche décorative raffinée, prête à être encadrée et exposée, dans un style minimaliste et contemporain, en noir et blanc.

Un cadeau de Noël idéal !

Fabriquée sur un papier de haute qualité, couché mat avec une finition de protection UV brillant, l’affiche mesure 42 x 59,4cm (format A2) et restitue à merveille chaque détail du manuscrit du compositeur.

Impression en série limitée disponible dès maintenant !

 

Middle ages song : embarquez pour un voyage surprenant !

Parution ce jour d’une nouvelle partition de Jean-Christophe Rosaz : Middle ages song, pour clarinette solo.

À travers cette œuvre, le compositeur revisite notre rapport au temps. L’écriture mélodique s’appuie sur des évocations très poétiques soutenues parfois, souvent, de techniques contemporaines.

À jouer ici : https://loctanphare.com/produit/middle-ages-song/

À écouter, ici par François Gillardot, dédicataire de l’œuvre :

 

 

Flux & Reflux – l’alchimie de la clarinette et de l’électronique

Parution ce jour d’une partition très attendue, celle de l’œuvre de Damien Deshayes Flux & Reflux, pour clarinette sib et électronique.

Cette pièce mêle à la perfection les mélodies de l’interprète avec l’électronique qui expose quant à elle tout un univers sonore allant de l’aquatique au fantastique. Après quelques minutes d’immersion, l’auditeur ne saura plus d’où provient le discours : de l’interprète ou de l’électronique…

A jouer ici : https://loctanphare.com/produit/flux-reflux/

Ou écouter ici :

 

Cordouan / Distant Glints : Parution de 2 œuvres dédiées au Patrimoine

À l’occasion des 35èmes Journées du Patrimoine, les Éditions L’octanphare publient deux œuvres qui célèbrent en musique le Phare de Cordouan, dernier phare habité de France :

Ces deux œuvres furent créées le 17 juin 2018 lors d’un concert inédit dans le phare de Cordouan, à 7 kms des côtes dans l’estuaire de la Gironde en France, à l’occasion du grand rassemblement organisé pour la candidature du phare au patrimoine mondial de l’Humanité de l’Unesco [vidéo] [lire ce billet].

Les partitions papier ou numérique sont désormais disponibles, avec 15% de remise durant tout ce week-end avec le code 35JEP  ! C’est par ici !

 

Cordouan : Cap sur l’UNESCO – Concert événement

Les Éditions L’octanphare ont l’honneur de co-organiser aux côtés des services de l’État Français un concert unique dans le dernier phare habité de France, Cordouan, à l’occasion de sa candidature pour son inscription au patrimoine mondial de l’Unesco.

À cette occasion sera créée l’œuvre conceptuelle de Marc Vogler : Cordouan : le Roi des Phares, le Phare des Rois, ainsi que Distant glints d’Albena Petrovic-Vratchanska.

Nos compositeurs Damien Deshayes, Marc Kowalczyk et Jean-Christophe Rosaz seront également représentés.

Pour ce concert unique, un piano sera acheminé au phare, défi relevé par notre partenaire Rémy Babiaud Pianos !

Afin de pouvoir accéder à cet événement exceptionnel et à ce site unique le 17 juin prochain, un grand jeu-concours intitulé « Cordouan : Cap sur l’Unesco » est organisé par le gestionnaire du phare du 14 au 27 mai 2018. N’attendez plus pour tenter de gagner vos places !

Pour en savoir plus, restez connectés !


En savoir plus sur le projet Cordouan

 

Tuty en concert

Tuty en concert

Retrouvez Tuty en version flûte traversière et piano de Marc Kowalczyk prochainement lors de deux concerts :

  • Voyage conté dans la première partie du XXème siècle (… et même un peu après)

Dimanche 8 avril 2018, 17h00, Salle de la Savoie (Rond-point du 8 mai 95240 Cormeilles-en-Parisis), entrée libre

Marie Lefebvre (flûte), Richard Perrin (piano)

 

  • Concert de l’ensemble Polymorphoses

Samedi 14 avril 2018, 14h00, Écoles Municipales Artistiques (71 rue Camille-Grout 94400 Vitry-sur-Seine), ouvert à tous

Lien vers la brochure

Le concert augmenté par Damien Deshayes

Le ​compositeur Damien Deshayes travaille depuis de nombreuses années à la croisée de plusieurs chemins artistiques et s’engage aujourd’hui dans une ​démarche inédite et sans précédent de ​création globale​ qu’il nomme le ​concert augmenté​.

Les éditions L’octanphare soutiennent ce projet et vous invitent à la création du premier concert augmenté par l’Orchestre d’Harmonie de Levallois le vendredi 06 avril 2018 à 20h30.


Le concert augmenté est une expérience sensorielle et immersive qui mobilise autant la vue que l’ouïe en associant des musiciens sur scène à de l’électronique, des images montées en temps réel et une scénographie adaptée, sans aucune interruption.

Au programme : « Ainsi Parlait Zarathustra » de Richard Strauss, « Les Planètes – Mars » de Gustav Holst, » Millions, Millions, et Millions d’Etoiles! » de Maxime Aulio, « O Magnum Mysterium » de Morten Lauridsen, « Earth and Sky » de Michael Sweeney, « Apotheosis of the Earth – Postscript » de Karel Husa, « E.T. » de John Williams, « Blade Runner » de Vangelis et « Horizons » de Damien Deshayes pour orchestre d’harmonie et électronique, en création mondiale (chaque pièce est augmentée électroniquement et visuellement).

Durée: 1h15 sans entracte.

Ce concert se fera au profit de l’association « Autiste sans frontières 92 ».

Note importante : même si l’entrée est libre, il faut impérativement un billet physique pour accéder à la salle. Réservations au 01 47 15 76 76.

Orchestre d’Harmonie De Levallois, dirigé par Vincent Renaud
Composition, arrangements, électronique, direction artistique : Damien Deshayes
Voix : Valentin Stuff (The Voice 2017), Charles Washington, Suzy Jurcevic-Garcia
Infographies originales : Florent Seror
Projection sonore et vidéo : Damien Deshayes
Équipe technique son et lumières : Marc Michel , Charly Jambu, Xavier Segat, Bruno Coste

 

Pour en savoir plus sur ce concept, Damien Deshayes nous présente sa démarche :

 

« Depuis de nombreuses années, le ciné-concert est à la mode. Le public est demandeur et les formations de toutes les dimensions souhaitent le pratiquer. La synergie entre l’image et la musique attire et revitalise le concert classique. Le point commun de ces ciné-concerts est néanmoins que le film est souvent narratif, qu’il préexiste à la musique et que la forme de cette dernière est tributaire du film.

Pourquoi ne pas inverser la chose et prévoir une nouvelle forme de concert où l’image, plus abstraite, est tributaire de la musique, comme dans un clip, afin d’enrichir l’expérience du concert ?
Et pourquoi, au lieu d’une bande sonore narrative, ne pas prévoir un dispositif électronique, comme en musique mixte, qui élargirait le champ sonore ?

Depuis le début de ma carrière, je poursuis inlassablement un rêve : réunir en un seul projet des désirs esthétiques apparemment irréconciliables (musique électro-acoustique/musique acoustique, musique de film/musique de concert, musique savante/musique populaire, narration/abstraction, concert/scénographie, etc.) afin de proposer un spectacle « total » qui transcende toutes les esthétiques et lui permettrait de développer librement un langage musical, narratif et ambitieux, qu’il est aujourd’hui difficile à développer uniquement dans l’industrie cinématographique.

L’objectif du projet est de revisiter le concert en le pensant comme un spectacle à part entière, comme une ​expérience sensorielle et immersive qui mobiliserait autant la vue que l’ouïe. En somme, un ​ballet d’images et de sons, un spectacle son et lumière d’intérieur​.

Les musiciens sur scène jouent des œuvres originales de manière continue, sans interruption ni entracte, en interagissant avec une ​bande sonore qui distille à la fois de la musique et des éléments narratifs. Placés à proximité d’​un ou de plusieurs écrans où sont projetées des images, ils se trouvent également au cœur d’un ​dispositif visuel sophistiqué​ avec lequel ils interagissent également grâce à une ​scénographie adaptée​.

Ce concept permet d’associer concert, théâtre, cinéma et musique mixte (musique mélangeant instruments acoustiques live et support enregistré) afin de proposer au public une expérience musicale relativement nouvelle dans le domaine de la musique « savante », en radicalisant l’idée du ciné-concert ou du théâtre musical : tous les éléments deviennent interdépendants et sont intégrés dans un projet artistique global et unique, dans lequel l’image a pour effet d’amplifier la perception musicale. »

 

Lien vers le projet : www.concertaugmente.com / facebook

 

[addthis tool="addthis_inline_share_toolbox_vnsu"]